Le port se refait une beauté
 > Port-Fréjus > Derniers aménagements > Le port se refait une beauté
Recherche

Février 2010

Avec les frimas de l'hiver, la plupart des plaisanciers laissent leur bateau à quai et n'utilisent leur embarcation que sur de courtes périodes et plutôt aux beaux jours. Chaque année, l'équipe technique de Port-Fréjus profite de cette moindre fréquentation pour rénover et améliorer les équipements portuaires, et fournir aux 700 amodiataires et plaisanciers de passage, un service au « top niveau ». De la conception à la réalisation, Franck Guiart, maître de port, Dominique Escande, maître de port adjoint et leurs agents portuaires, auscultent le port dans les moindres détails. Et leur principale préoccupation, ces temps-ci, ce sont les économies d'énergie.

De 1200 à 324 watts

De nouvelles corbeilles de tri réservées au verre ont notamment été installées. « C'est compliqué. Tout le monde est d'accord pour le tri, mais pas devant chez lui », souligne Jean-Marie Garnier, directeur du port.
« Nous avons conçu ces corbeilles avec un souci esthétique et fonctionnel : le verre ne doit pas se casser et ne pas faire de bruit au moment d'y être déposé », ajoute Franck Guiart. De même, l'ensemble des éclairages est en train d'être changé. « Pour le simple bureau d'accueil nous passons d'une consommation de 1 200 watts à seulement 324 watts, pour une qualité bien supérieure », poursuit-il. L'autre obsession des maîtres de port : la propreté. Les sanitaires sont d'ailleurs désormais équipés d'une centrale d'hygiène. Cela permettra d'optimiser l'utilisation des produits. Mais les outils ne suffisent pas. Pour l'équipe, il faut agir sur l'humain. « Notre personnel est régulièrement formé aux notions de secourisme, de sécurité, d'hygiène etc. »T. R.
Var-Matin


Trois cents nouvelles bornes électriques

Cet hiver est également l'occasion de changer les bornes électriques, sur les pontons. Près de 300 nouvelles unités vont être installées. Là aussi, ces équipements ont été pensés par l'équipe technique pour une meilleure résistance aux conditions d'utilisation et une réponse en adéquation avec les besoins de la plaisance. « Toutes les fixations à l'intérieur sont désormais en inox. Nous allons aussi y intégrer des éclairages à 360° qui éclairent à la fois le ponton et le bateau », expliquent les agents techniques du port.

Par ailleurs, les branchements d'eau devraient de nouveau être inclus à ces bornes, de manière à envisager, à terme, des possibilités de prépaiement, « toujours dans l'optique d'éviter la surconsommation ».
Le nettoyage de la cale de mise à l'eau, une opération régulière et nécessaire (pour empêcher la prolifération d'algues glissantes notamment) va, lui aussi, être envisagé sous l'angle de la préservation de la ressource. L'équipe planche sur un système, qui permettrait de récupérer l'eau de mer, plutôt que d'utiliser l'eau douce.

Var-Matin du 25 février 2010


Pour de nombreux travaux, le port fonctionne en régie. De l'étude à la conception, en passant par les plans et le choix des matériaux, les agents techniques et portuaires vérifient chaque détail. : Photo Eric Estrade


Météo Météo WebCam WebCam Vidéo Vidéo Newsletter Newsletter Contact Contact Livre d'or du port de Fréjus Livre d'or du port de Fréjus
Aide | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Espace presse

Société d'Economie Mixte de Port-Fréjus

Site basé sur KerniX Web Office Informations voyage